Projets Sentier des Poètes

Le sentier des poètes de MUNSTER ( Réalisé en 2008 - Résumé issu du site de la mairie de Munster.)

Conçu par Edgar Zeidler et Yves Bisch, et  transformé en projet munstérien par Gérard Leser, ce premier Dìchterwaj d'Alsace a pu voir le jour grâce à la collaboration exemplaire entre la Société d'Histoire, l'association AGATE qui a pour objectif la graphie harmonisée des dialectes alsaciens, le Club Vosgien de la vallée, la Banque Populaire et la Ville de Munster.

Le sentier des poètes de BLIENSCHWILLER (Réalisé en 2010)

Découvrir à Blienschwiller le sentier des poètes alsaciens, à partir de la fontaine, au coeur du village, sur 30 panneaux et un parcours d'environ 4,5 km, avec les grands noms de la poésie en dialecte. Les disparus comme Nathan Katz, né il y a 120 ans, Emile Storck ou Germain Muller, les phares de la littérature régionale que sont Claude Vigée, ou André Weckmann. Mais encore des auteurs contemporains plus connus pour leur poésie en français, comme Albert Strickler. Toute la diversité des parlers dialectaux s'y révèle, entre le francique de l'Outre-Forêt et le haut alémanique sundgauvien. Pour les non-dialectophones, une traduction en français figure à côté de l'original.

Le sentier des poètes de SOULTZMATT (Réalisé en 2011 - Résumé issu du site de la mairie de Soultzmatt-Wintzfelden.)

Le sentier bilingue des poètes alsaciens  a été réalisé en 2011 en partenariat avec l'association AGATE (Académie pour une graphie alsacienne transfrontalière) et la participation de mécènes. Il serpente sur la colline du Zinnkoepflé et propose une nouvelle façon de découvrir les panoramas de Soultzmatt à travers les vers de poètes alsaciens.

Le sentier des poètes de LEMBACH (Réalisé en  2012 - Résumé issu du site de la mairie de Lembach.)

Nommé en alsacien le « Dichterwaj », ce nouveau sentier de randonnée a été inauguré le 6 octobre 2012. Long de cinq kilomètres et jalonné d’une trentaine de panneaux, il propose les œuvres poétiques d’auteurs locaux écrits en langue régionale.

Le sentier des poètes de STEINBOURG (Réalisé en 2014)

 Office du tourisme de Saverne

Un poète sur le sentier

Le sentier où la poésie fait des rimes avec la nature porte désormais le nom de l'écrivain et poète alsacien, André Weckmann, né à Steinbourg.

« André Weckmann, reconnu bien au-delà de nos frontières, n'avait jamais été honoré par Steinbourg, c'est pourquoi nous avons tenu à attribuer son nom à ce sentier », déclare le maire Jean-Paul Kraemer, quelques instants avant de dévoiler la plaque marquant le début du circuit. "Un circuit qui traduit bien la communion de l'histoire et de la nature, l'association des poèmes et des arbres, des plantes, des fleurs et des oiseaux".

Le sentier des poètes de WOLXHEIM (Réalisé en 2014)

Le sentier des poètes de BISCHWILLER (Réalisé en ....)

Le sentier des poètes des TROIS PAYS (Réalisé en 2016 - Résumé issu du site DreylandDichterweg)

Le Rhin et le dialecte relient les Trois Pays. L’alémanique est depuis le début du Moyen-Âge le foyer linguistique commun à L’Alsace, au Pays de Bade du Sud et à Bâle.
Le sentiment d’être humainement proche, l’attachement au pays, les liens transfrontaliers coulent bien plus facilement dans le dialecte que dans les langues nationales, assez souvent ressenties comme étrangères.
La fonction de ce sentier des poètes transnational est de montrer la richesse de la langue alémanique. L’idée a germé pratiquement simultanément dans les trois pays.
Le projet fut accueilli avec enthousiasme par les autorités de Huningue, Weil am Rhein et Bâle.
Au total, on trouve des deux côtés du Rhin 24 panneaux de poètes des Trois Pays.
La grande qualité des textes choisis témoigne de la vitalité de la langue alémanique.
« Im Dialekt kàt mer àlles üssdrucke, wenn mer’s kàt.» (d’après les frères Albert (1874-1930) et Adolphe (1874-1947) Matthis, les pères fondateurs du lyrisme dialectal strasbourgeois.)

Article Issu du journal L'Alsace (20/09/2016)

Visites Guidées

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

<Haut de page>