Blìndganger

 

Blìndganger

A Blìndganger , littéralement un marcheur aveugle, est un obus non explosé en raison d’un allumage ou d’un détonateur défectueux, a defekta Zìndung oder Zìnder , voire d’un problème de charge explosive, d Spranglàdung , qui peut rester longtemps sur le lieu sans être détecté. Cela concerne aussi les grenades, d Hàndgrànàda, les bombes, d Bumba , et les mines, d Mina , qui font encore des dégâts et des victimes des années ou des décennies, Johrzehnta , après avoir été tirées ou posées. A Blìndganger peut aussi qualifier un vaurien, un fumiste, un demeuré.

Le terme blìnd/blìng signifie aveugle et concerne aussi ce qui ne peut être vu, a blìnder Passagier , un passager clandestin, ou ce qui est seulement là pour la forme : a Blìndfanschter, une fenêtre aveugle, a blìnder Schuss , un tir à l’aveuglette, a Blìndflug , a Blìndlàndung , un vol, un atterrissage sans visibilité, voire même dr Blìnddàrm , l’appendice, cette partie du gros intestin, dr Dìckdàrm , étant qualifiée d’aveugle, car elle constitue un cul-de-sac. L’adverbe blìndlìngs , aveuglément, se retrouve dans les expressions blìndlìngs jo sàga, opiner du bonnet, et blìndlìngs verteila , distribuer à l’aveuglette.

Dr Blìnd (a) schlicher/s Blìndschlichla , l’orvet est un lézard sans pattes, ressemblant du coup à un serpent, a Schlànga. Ce terme peut aussi qualifier un fouineur.

Concernant la cécité, d Blìndheit , proprement dite, signalons d Blìndaschrìft, l’écriture Braille, dr Blìndastock , la canne blanche, d Blìndaschüal , l’école pour malvoyant.

Terminons avec blìndglàuiwiga Wärter , des paroles acceptées par conviction, ou fondées sur une foi aveugle.

Quant à Ganger , du verbe geh , aller, on le retrouve dans dr Doppelganger, le sosie, dr Drufganger , le casse-cou, dr Vorganger , le prédécesseur, dr Füassganger , le piéton, dr Spàtziarganger , le promeneur, dr Koschtganger , le pensionnaire, l’hôte, d Granzganger , les frontaliers.

 

Yves BISCH

 - Retour - Zruck -